Orienter l'urbanisation

FICHE ACTION 2 :

préserver les sols face à l’urbanisation

Demande : Une commune souhaite développer une urbanisation dans un secteur situé au Sud d’un village de 400 habitants. Il s’agit d’étudier si l’urbanisation de cette zone ne mettrait pas en péril des sols aux potentiels agronomiques avérées.

Méthodologie : Il s’agit de cartographier les principales caractéristiques des sols de la commune sur l’ensemble du territoire et d’identifier les zones présentant un fort potentiel pour l’agriculture, celles présentant un potentiel moindre et étant davantage susceptible d’être urbanisées. Il faut dans un premier temps identifier les cultures implantées ou pouvant l’être sur le territoire.

Résultat : l’analyse des sols révèle un secteur de sols marneux, profonds à forte réserve en eau. Le potentiel pour la viticulture est limité mais très important pour le maraîchage. Les dessertes routières en font un site convoité par l’urbanisation. Un livret cartographique est remis à la commune comprenant une carte géologie, une carte topographique et une ensemble de cartes des propriétés de sols  (profondeur, pH, réserve en  eau…). La commune devra  prendre une décision en connaissance de cause : s’agit-il de favoriser des cultures permettant une alimentation locale ? ou de protéger un vignoble réputé ? un report de l’urbanisation sur les zones de garrigues est-il envisageable ? Les arguments du débat sont connus, la démocratie locale devra faire le reste.