Protéger l'eau

FICHE ACTION 3 :

protéger les masses d’eau


Demande : le syndicat mixte du bassin du Libron souhaite entreprendre une action pour la réduction des pesticides au niveau des masses d’eau souterraines, en délimitant de zones d’actions prioritaires. Il s’agit ici d’établir une cartographie de ces zones.

Méthodologie : en deux étapes. D’abord une étude concernant la sensibilité des sols aux risques de transfert de pesticides depuis la surface vers les masses souterraines. Ensuite, nous étudions l’occupation du sol et tentons d’établir les zones sources de pesticides. Le croisement des deux permet d’obtenir une carte des zones prioritaires.

Résultat : l’étude des sols met en évidence trois types de formations : au Nord, les schistes entraînant un fort ruissellement vers le Sud, suivant l’axe médian, nous localisons les formations alluviales avec un fort risque d’infiltration. En position latérale, les formations sédimentaires qui présentent une sensibilité intermédiaire. L’occupation du sol ne permet d’exclure aucune zone. Néanmoins, la zone centrale fortement viticole constitue une priorité. Le croisement de ces deux couches permet de cibler des zones d’actions prioritaires en premier lieu au niveau des zones viticoles situées sur alluvio-colluvions.